En Midi-Pyrénées

Les délégations départementales
Rejoignez nous !
Mon compte
Site national

Une convention de partenariat exemplaire

Publié le 22/01/2021

Protocole-HautsdeFrance

Maisons Paysannes vient de signer une convention avec la région des Hauts-de France.

Ce protocole formalise une collaboration pour une durée de 7 ans de MPF à travers ses 5 délégations de l’Oise, de l’Aisne, de la Somme, du Pas-de-Calais et du Nord pour la mise en valeur et l’aide à la restauration des éléments privés ou publics qui font le patrimoine rural et qui contribuent à l’identité d’un territoire de quelque 6 millions d’habitants.

C’est une belle opportunité pour notre association de renforcer son efficacité et d’accroître sa visibilité.
C’est aussi une marque de reconnaissance pour notre  action militante au long cours dont nous tirons aujourd'hui le bénéfice et qui nous motive encore davantage à en être digne.  

Raphael Coipel, chargé de mission à la Région pour la mise en place de ce partenariat, a adressé au président le courriel suivant qui résume bien les objectifs que nous avons convenu d’acter :

«  La collaboration que nous mettons en œuvre devrait permettre, j’en suis certain, de concourir à la sauvegarde du patrimoine rural de la région Hauts-de-France et de mettre en œuvre à la fois formation, médiation et restauration. Comme convenu, voici en quelques lignes les axes de travail que nous souhaitons développer dès 2021 et sur la durée du protocole :

* Co-instruction et co-évaluation des dossiers de restauration du patrimoine soumis à la Région. Il peut s’agir de dossier de particuliers comme de collectivités (hors église sauf si les techniques employées entrent dans votre champs de compétences ; lavoirs, puits…). Pour ce faire vous trouverez en pièce jointe une « fiche de liaison » permettant d’une part de conserver une trace de vos conseils et d’autre part d’identifier la provenance des dossiers : de la Région vers MPF ou de MPF vers la Région. Cette fiche va me permettre d’identifier, accompagner et suivre les dossiers dans les meilleures conditions. Nous souhaitons par ce biais valoriser vos compétences et votre savoir. Le faire connaître davantage auprès du grand public et ainsi valoriser votre action. 

* Travailler sur la formation vers les entreprises mais également des jeunes (apprentissage notamment). À cet effet, nous vous mettrons en lien avec les directions régionales concernées. Des partenariats peuvent peut-être être mis en œuvre sur cette thématique. 

*Travailler sur les dispositifs d’efficacité énergétique avec la direction concernée de la Région. Un éclairage sur le bâti ancien pourrait s’avérer pertinent.

* Mettre en synergie MPF et REMPARTS (que je rencontre cette semaine) pour mettre en œuvre des chantiers de restauration du patrimoine bâti rural à l’échelle d’une commune comme par exemple la commune de Dromesnil dans la Somme ou à l’échelle d’une communauté de commune comme par exemple la CC de Thiérache du Centre. Il s’agit bien évidemment de cibler les territoires en difficultés et de concourir à un changement d’image de ces territoires par le vecteur patrimoniale. Il s’agit aussi de faire intervenir des bénévoles sur des chantiers de restauration via REMPART et formés aux techniques anciennes par MPF. Ces chantiers seront également des lieux de formation pour les entreprises et de sensibilisation à la population au patrimoine rural. Le patrimoine au-delà de sa dimension culturelle évidente doit apparaître comme un vecteur de développement économique et touristique.

Ce sont bien évidemment des pistes de réflexion qui peuvent évoluer dans le temps. Rien n’est figé. Comme nous sommes dans le cadre d’une collaboration, vous pouvez à tout moment nous suggérer des idées et faire évoluer notre cadre de travail commun. Il s’agit bien d’une collaboration que nous basons sur la confiance respective et le dialogue. Par ailleurs, comme évoqué lors de notre rencontre, si vous souhaitez faire adhérer à MPF les personnes souhaitant obtenir une subvention régionale, vous le pouvez sans problème. Cela relève vraiment de votre fonctionnement et de votre mode de gestion. La Région ne faisant absolument pas d’ingérence. »

2021 s’ouvre donc sous les meilleurs  auspices avec cette belle dynamique territoriale qui se met en place  et  sur laquelle nous aurons l’occasion de revenir puisqu’elle s’inscrit dans la durée.

En espérant que de tels partenariats puissent faire des émules  dans d’autres régions.